Mise en garde du Syndicat des orthophoniste de Nouvelle Calédonie

La Province Nord propose actuellement des postes d’orthophoniste dépendants de la direction de l’enseignement de la Province Nord, ayant pour mission d’exercer dans certaines écoles.

Le syndicat des orthophonistes de Nouvelle Calédonie souhaite mettre en garde les orthophonistes postulant pour ces emplois, car les missions dévolues à là personne ainsi recrutée ne correspondent pas à la délibération régissant actuellement la profession.

De plus, le SONC, tout comme la FNO, souhaite ancrer l’orthophonie dans le domaine des soins paramédicaux. A ce titre, il est favorable à la réalisation d’actions de prévention et de dépistage réalisées dans les écoles, mais souhaite que lors de la réalisation des soins en orthophonie, le secret médical, le libre choix des soins par le patient et sa famille et la prescription médicale de la rééducation soient respectés.

Le syndicat est cependant conscient des besoins en orthophonie en Province Nord et souhaite entamer une réflexion à ce sujet avec les autorités concernées.

Il encourage les orthophonistes souhaitant s’établir dans cette province à se rapprocher des administrations compétentes pour obtenir un poste salarié dans le secteur sanitaire ou faire les démarches pour obtenir un conventionnement dans le secteur libéral.

Auteur de l’article : Orthonc

Laisser un commentaire